Example: stock market

1 866 302-CSST (2778) ÉCHAFAUDAGES

Guide d'installation et d'utilisation Pour joindre la CSST, un seul num ro : 1 866 302-CSST (2778). abitibi- t miscamingue 33, rue Gamble O. Rouyn-Noranda (Qu bec) J9X 2R3. estrie Place Jacques-Cartier Bureau 204. 1650, rue King O. Sherbrooke laval 1700, boul. Laval Laval (Qu bec) H7S 2G6. T l c. : 450 668-1174. saint-jean-sur- richelieu 145, boul. Saint-Joseph Case postale 100. Saint-Jean-sur-Richelieu CHAFAUDAGES. TYPE : T l c. : 819 762-9325 (Qu bec) J1J 2C3 (Qu bec) J3B 6Z1. T l c. : 819 821-6116 longueuil T l c. : 450 359-1307. 2e tage 25, boul. La Fayette 1185, rue Germain gasp sie les- Longueuil valleyfield SUR CADRES. Val-d'Or de-la-madeleine (Qu bec) J4K 5B7 9, rue Nicholson (Qu bec) J9P 6B1 163, boul. de Gasp T l c. : 450 442-6373 Salaberry-de-Valley eld T l c. : 819 874-2522 Gasp (Qu bec) J6T 4M4. mauricie et M TALLIQUES. bas-saint-laurent (Qu bec) G4X 2V1 T l c. : 450 377-8228.

Ce document a été réalisé par Pierre Bouchard, ingénieur, de la Direction générale de la prévention-inspection et du partenariat, avec la collaboration de Paul Bergeron, Roland Boivin, ingénieur, Jean-Marc Bossé, ingénieur,

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of 1 866 302-CSST (2778) ÉCHAFAUDAGES

1 Guide d'installation et d'utilisation Pour joindre la CSST, un seul num ro : 1 866 302-CSST (2778). abitibi- t miscamingue 33, rue Gamble O. Rouyn-Noranda (Qu bec) J9X 2R3. estrie Place Jacques-Cartier Bureau 204. 1650, rue King O. Sherbrooke laval 1700, boul. Laval Laval (Qu bec) H7S 2G6. T l c. : 450 668-1174. saint-jean-sur- richelieu 145, boul. Saint-Joseph Case postale 100. Saint-Jean-sur-Richelieu CHAFAUDAGES. TYPE : T l c. : 819 762-9325 (Qu bec) J1J 2C3 (Qu bec) J3B 6Z1. T l c. : 819 821-6116 longueuil T l c. : 450 359-1307. 2e tage 25, boul. La Fayette 1185, rue Germain gasp sie les- Longueuil valleyfield SUR CADRES. Val-d'Or de-la-madeleine (Qu bec) J4K 5B7 9, rue Nicholson (Qu bec) J9P 6B1 163, boul. de Gasp T l c. : 450 442-6373 Salaberry-de-Valley eld T l c. : 819 874-2522 Gasp (Qu bec) J6T 4M4. mauricie et M TALLIQUES. bas-saint-laurent (Qu bec) G4X 2V1 T l c. : 450 377-8228.

2 T l c. : 418 368-7855 centre-du-qu bec 180, rue des Gouverneurs Bureau 200 yamaska Case postale 2180 200, boul. Perron O. 1055, boul. des Forges 2710, rue Bachand Rimouski New Richmond Trois-Rivi res Saint-Hyacinthe (Qu bec) G5L 7P3 (Qu bec) G0C 2B0 (Qu bec) G8Z 4J9 (Qu bec) J2S 8B6. T l c. : 418 725-6237 T l c. : 418 392-5406 T l c. : 819 372-3286 T l c. : 450 773-8126. capitale-nationale le-de-montr al outaouais Bureau 102. 425, rue du Pont 1, complexe Desjardins 15, rue Gamelin 26, place Case postale 4900 Tour Sud, 31e tage Case postale 1454 Charles-De Montmagny Succ. Terminus Case postale 3 Gatineau Sorel-Tracy Qu bec Succ. Place-Desjardins (Qu bec) J8X 3Y3 (Qu bec) J3P 7E3. (Qu bec) G1K 7S6 Montr al T l c. : 819 778-8699 T l c. : 450 746-1036. T l c. : 418 266-4015 (Qu bec) H5B 1H1. T l c. : 514 906-3200 saguenay . chaudi re- lac-saint-jean appalaches lanaudi re Place du Fjord 835, rue de la Concorde 432, rue De Lanaudi re 901, boul.

3 Talbot L vis Case postale 550 Case postale 5400. (Qu bec) G6W 7P7 Joliette Saguenay T l c. : 418 839-2498 (Qu bec) J6E 7N2 (Qu bec) G7H 6P8. T l c. : 450 756-6832 T l c. : 418 545-3543. c te-nord Bureau 236 laurentides Complexe du Parc 700, boul. Laure 6e tage 6e tage Sept- les 85, rue De Martigny O. 1209, boul. du Sacr -C ur (Qu bec) G4R 1Y1 Saint-J r me Case postale 47. T l c. : 418 964-3959 (Qu bec) J7Y 3R8 Saint-F licien T l c. : 450 432-1765 (Qu bec) G8K 2P8. 235, boul. La Salle T l c. : 418 679-5931. Baie-Comeau (Qu bec) G4Z 2Z4. T l c. : 418 294-7325. DC200-1703-2 (2014-03). DC200-1703-2 (2012-05). joindre Guide d'installation et d'utilisation CHAFAUDAGES. TYPE : SUR CADRES. M TALLIQUES. Ce document a t r alis par Pierre Bouchard, ing nieur, de la Direction g n rale de la pr vention-inspection et du partenariat, avec la collaboration de Paul Bergeron, Roland Boivin, ing nieur, Jean-Marc Boss , ing nieur, Fernand Boulet, Jean-Pierre Chevrier, Louise Cloutier, Laurent Desbois, ing nieur, Serge Dion, Serge Gagnon, ing nieur, Louis Genest, Carol Leblond, ing nieur, et Sylvie Thibault, en collaboration avec la Direction des communications et des relations publiques et chafaudages Falardeau, chafaudages Du-For et chafaudages Fast.

4 Illustrations : Claude Boudreau Claude-Michel Pr vost Photographies : Roch Th roux Pr presse et impression : Service courrier, arts graphiques et impressions Direction des ressources mat rielles CSST. Reproduction autoris e avec mention de la source. Commission de la sant et de la s curit du travail du Qu bec, 2014. D p t l gal Biblioth que et Archives nationales du Qu bec, 2014. D p t l gal Biblioth que et Archives Canada, 2014. ISBN 978-2-550-63122-4 (version imprim e). ISBN 978-2-550-63123-1 (PDF). Imprim sur du papier recycl : Couverture : 100 %. Pages int rieures : 100 %. Mars 2014. Pour obtenir les informations les plus jour, consultez notre site Web au Table des mati res 1. D 5. Cadres m talliques 5. Cadres m talliques 5. Syst mes europ 5. 2. Identification des principaux 6. 3. Installation et 7. Assises .. 8. 8. 9. 10. 11. Moyen d'acc 12. Montage et d 13. 4. 15. Utilisation, montage et d 15.

5 Assises .. 18. 19. Syst me d' 20. 21. Moyen d'acc 23. 23. 24. Avis au lecteur Le pr sent guide a pour objectif de donner aux intervenants du secteur de la construction des renseignements compl mentaires la r glementation pour leur permettre d' riger des chafaudages sur cadres m talliques s curitaires. En ce sens, le guide expose les diff rentes techniques les plus connues et d crit les quipements utilis s pour les assembler. Les textes de ce document ont une valeur purement explicative. Ils ne constituent en aucune fa on une version juridique r glementaire admissible pour les activit s de ce secteur. D finition 1. D finition Cadres m talliques ouverts Ces chafaudages sont assembl s, en g n ral, l'aide de Ce deuxi me type d' chafaudage est une variante du tubes m talliques en acier de diff rentes dimensions. premier. Les cadres m talliques ouverts ont t con us Ils sont constitu s de cadres form s de boulins et de pour permettre le passage des personnes sous un montants l'extr mit desquels sont fix es des colle- chafaudage install dans un lieu public.

6 Ils sont rettes (bouteilles). Les cadres s'assemblent par simple galement utilis s par les briqueteurs. embo tement et sont reli s entre eux par des croisillons, des diagonales, des longerons et, parfois, par des l ments de plancher pr fabriqu s. On peut distinguer trois sortes d' chafaudages sur cadres m talliques : sur cadres m talliques traditionnels, sur cadres m talliques ouverts et les syst mes europ ens. Cadres m talliques traditionnels Ces chafaudages sont les plus couramment utilis s dans le secteur de la construction au Qu bec. G n rale- ment, les cadres sont faits d'acier, mais on trouve galement sur le march des cadres d'aluminium et des cadres en fibre de verre servant des applications particuli res. L'avantage de ce type d' chafaudage provient de sa facilit d'assemblage, de sa popularit et de la l g ret de ses composants. chafaudage sur cadres m talliques ouverts Syst mes europ ens Les syst mes d' chafaudage provenant d'Europe sont apparus sur les chantiers de construction au Canada, il y a quelques ann es d j.

7 Ils sont utilis s l o l'on trouvait auparavant les syst mes en tubes et raccords. Bien qu'ils ne soient pas aussi souples que ces derniers, ils peuvent tre utilis s pour chafauder un large ventail de structures non rectangulaires telles que les d mes et les citernes. chafaudage sur cadres m talliques traditionnels chafaudage sur cadres m talliques europ ens LES CHAFAUDAGES SUR CADRES M TALLIQUES | 5. Identification des principaux risques D finition 2. Identification des la chute de mat riaux ou d'objets : principaux risques - partir d'un plancher sur des personnes au sol, - sur un plancher depuis un poste de travail sur lev . par rapport l' chafaudage ;. Le travailleur, lorsqu'il utilise ce mat riel, est expos . diff rents risques, dont : le renversement ou l'effondrement caus par : - l'affaissement d'un appui, - la d formation ou la rupture d'un ou des l ments constituant l' chafaudage, - l'absence d'amarres la construction, - la pouss e du vent lorsque des b ches sont utilis es, - la surcharge des planchers de travail.

8 La chute de m me niveau, cause d'un plancher glissant ou encombr ;. l' lectrisation au cours de travaux effectu s trop pr s d'une ligne lectrique sous tension. la chute de hauteur : Distance - au cours du montage de l' chafaudage, d'approche minimale - en acc dant au plancher de travail ou en le quittant, - partir d'un plancher de largeur insuffisante ou non prot g ;. 6 | LES CHAFAUDAGES SUR CADRES M TALLIQUES. Installation et utilisation D finition 3. Installation et En plus des cadres m talliques, des croisillons et des madriers, les composants suivants sont souvent utilis s : utilisation Des soles ou des longrines lorsque le terrain n'est pas assez ferme ;. L'installation des chafaudages m talliques de plus de 18 m (60 pi) de hauteur doit tre con ue par un ing - Des plaques de support et des v rins vis pour nieur. Les plans, y compris les proc d s d'installation et niveler l' chafaudage.

9 De d montage, doivent tre transmis la CSST avant Des ancrages aux murs tous les trois cadres de leur mise en uvre. hauteur ;. Des barrures verticales entre les cadres lorsque Les chafaudages sur cadres m talliques sont faits de l' chafaudage a plus de 3 m (10 pi) ;. plusieurs composants dont la plupart sont n cessaires Des plateformes pr fabriqu es ;. dans tous les cas. Des garde-corps ;. Un moyen d'acc s s curitaire qui doit obligatoirement tre un escalier lorsque l' chafaudage a plus de 18 m (60 pi). Garde-corps Ancrage au mur Plancher Moyen d'acc s Barrure verticale Cadre Croisillon Sole V rins vis Composants des chafaudages sur cadres m talliques LES CHAFAUDAGES SUR CADRES M TALLIQUES | 7. Installation et utilisation D finition Assises Les chafaudages sur cadres m talliques doivent reposer sur des assises solides. Les sols sont g n rale- ment assez fermes pour supporter un chafaudage charg de travailleurs, d'outils et de mat riaux l gers.

10 Cependant, lorsque les charges deviennent trop importantes ou lorsque le tassement est trop grand, on doit appliquer les mesures correctives appropri es afin de rendre la surface d'appui ad quate. 600 m Peu importe la qualit et la capacit portante du sol, les montants doivent reposer sur des plaques d'appui Soles 50 mm x 250 mm avec ou sans v rins vis et, de pr f rence, sur des 1/3. 600 m D ploiement soles (longrines). Les soles doivent tre constitu es de au maximum V rin vis 2/3 de la madriers ayant, au minimum, une section de 50 mm avec socle hauteur totale 2/3. sur 250 mm (2 po sur 10 po) et tre continues au moins sous deux cadres cons cutifs. Lorsque le terrain est d nivel ou qu'un tassement du sol est pr visible, on doit utiliser des v rins vis. Enfin, il ne faut pas se servir de briques, de blocs Assises d'un chafaudage sur cadres m talliques de b ton ou d'autres mat riaux pour supporter l' chafaudage.


Related search queries