Example: biology

Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 Colonnes ballastées

Demi-Journ e CFMS. 14 Mars 2007. Colonnes ballast es . Le point de vue du Contr leur Technique Patrick BERTHELOT. Dans l'int r t des entreprises et des Hommes Le contr le technique Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique nf p 03-100 (09/1995) : Crit res g n raux pour le contr le technique la pr vention des al as techniques dans le domaine de la construction. La notion de contr le technique implique l'existence d'un objet . contr ler et d'un r f rentiel par rapport auquel s'exerce ce contr le. R f rentiel Constitu par les dispositions techniques concern es par la mission de contr le et figurant dans les documents relatifs au domaine de la construction.

CFMS 14 mars 2007. 2. Le contrôle technique. Colonnes ballastées : le point de vue du contrôleur technique. NF P 03-100 (09/1995): Critères généraux pour lecontrôle

Tags:

  Nf p

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 Colonnes ballastées

1 Demi-Journ e CFMS. 14 Mars 2007. Colonnes ballast es . Le point de vue du Contr leur Technique Patrick BERTHELOT. Dans l'int r t des entreprises et des Hommes Le contr le technique Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique nf p 03-100 (09/1995) : Crit res g n raux pour le contr le technique la pr vention des al as techniques dans le domaine de la construction. La notion de contr le technique implique l'existence d'un objet . contr ler et d'un r f rentiel par rapport auquel s'exerce ce contr le. R f rentiel Constitu par les dispositions techniques concern es par la mission de contr le et figurant dans les documents relatifs au domaine de la construction.

2 Normes fran aises R gles professionnelles Les missions de base L+S. CFMS 14 mars 2007 2. Le contr le technique Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique Mission L (L gale) = solidit . Les al as techniques la pr vention desquels le contribue au titre de la mission L sont ceux qui d coulant de d fauts dans l'application des textes techniques r glementaires ou normatifs sont susceptibles de compromettre la solidit de la construction achev e . La mission L porte sur les ouvrages d' l ments d' quipements suivants : -les ouvrages de VRD. -les ouvrages de fondation -les ouvrages d'ossature - .. Les ouvrages de fondation rel vent : -des normes et DTU dont NFP 11-211 (DTU ) fondations superficielles NFP 11-212 (DTU ) fondations profondes -des r gles professionnelles dont Recommandations CFMS sur les Colonnes ballast es Murs et crans de sout nement (Mur 73, Guide UTI.)

3 CFMS 14 mars 2007 3. Le r f rentiel Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique 8 NFP 11-212 (DTU ) Fondations profondes pour le b timent- septembre 1992. 9 Chapitre 1 Domaine d'application Les Colonnes ballast es (chapitre 8) et les picots (chapitre 9) sont rattach s provisoirement au pr sent DTU dans l'attente d'un DTU relatif aux proc d s de consolidation des sols. Commentaire : Les Colonnes ballast es et les picots peuvent avoir chacun l'une des deux fonctions suivantes : l ments de fondation porteurs et calcul s comme tels;. consolidation et am lioration du sol destin recevoir une fondation superficielle. 8 Recommandations sur la conception, le calcul, l'ex cution et le contr le des Colonnes ballast es sous b timents et ouvrages sensibles au tassement, n 111, 2eme trimestre 2005.

4 R sum : Le pr sent document vise modifier et compl ter le chapitre 8 de la norme NFP 11-212 (r f rence DTU Fondations profondes pour le b timent ). CFMS 14 mars 2007 4. Au sens du r f rentiel Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique Pour le calcul de projet il doit tre d fini : 8 Pour les ouvrages de fondations superficielles 8La contrainte de calcul q la plus petite des 2 valeurs qu/2 (valeur ultime de la r action du sol). et de celle qui dispense de tenir compte des tassements diff rentiels dans la structure. 8 Les valeurs de tassement 8 Pour les ouvrages de fondations profondes (et assimil s). 8 Le frottement lat ral Qs 8 La r sistance de pointe Qp 8 L' treinte lat rale h 8 Le module Kf 8 Pour les ouvrages de sout nements 8 L'angle de frottement.

5 8 La coh sion C. 8 La densit . 8 L'eau Toutes ces valeurs sont fonction d'un l ment : Le SOL. CFMS 14 mars 2007 5. Objectif des travaux Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique d'am lioration des sols Am liorer la portance et la stabilit . Diminuer [et/ou anticiper] les tassements pr visibles Diminuer les risques de liqu faction en cas de s ismes Pour viter les purges et substitutions de mauvais sols viter des fondations profondes ( conomie sur les fondations (?). mais aussi sur la structure : co t d'un plancher port >> co t d'un dallage). Gagner du temps CFMS 14 mars 2007 6. Colonnes ballast es : le point M thode M thode en en fonction fonction de de la la nature nature du du sol sol de vue du contr leur technique TYPES Argiles tr s molles Argiles limons Remblais fins Sables / graviers Cailloux DE SOL vases tourbes compressibles Remblais blocs PRECHARGEMENT + DRAINAGE.

6 METHODES DE TRAITEMENT. Colonnes BALLASTEES. PLOTS BALLASTES PILONNES. (si paisseur < 7 m). COMPACTAGE DYNAMIQUE. VIBROFLOT. INCLUSIONS RIGIDES (CMC). CFMS 14 mars 2007 7. Colonnes ballast es : le point Param tres Param tres pour pour le le choix choix de de la la m thode m thode de vue du contr leur technique Les caract ristiques du sol am liorer Les caract ristiques de l'ouvrage . fonder Nature du sol (granulom trie). Coh rent Charges ponctuelles /r parties Granulaire Sensibilit aux tassements Blocs Absence/ Pr sence de mati res l 'environnement du chantier organiques Proximit d'ouvrages existants sensibles Teneur en eau et position de la nappe Le temps disponible pour la consolidation paisseur de mauvais sol traiter Intensit du tassement sur le sol en place sans renforcement CFMS 14 mars 2007 8.

7 Limites d'utilisation des Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique Colonnes ballast es NFP 11-212 (DTU 13-2). Chapitre 8 : Colonnes ballast es caract ristiques COLONNE INCLUSION. BALLASTEE Commentaire RIGIDE. SECHE. Les Colonnes ballast es reportent les charges travers une couche de sol de qualit m diocre, sur une couche sous-jacente plus r sistante. Elles ne fonctionnent que gr ce la r action d' treinte lat rale qui peut tre fournie SOL par la couche de qualit m diocre travers e et le m canisme de transfert EVOLUTIF peut tre assimil celui d'un chantillon pulv rulent plac dans l'appareil (tourbe ) triaxial. OU. TRES MOU Recommandations CFMS.

8 Qc<300 kPa limites d'utilisation sous structures sensibles aux d formations. pl<0,1 MPa Les Colonnes ballast es ne doivent pas tre utilis es dans des terrains pr sentant des risques de perte dans le temps des caract ristiques volum triques et/ou m caniques, notamment les d charges d'ordures m nag res, les tourbes et, de mani re g n rale, les sols pr sentant une Fluage par Pas de fluage perte au feu sup rieure 5% , au sens de la norme XP 94-047. manque (colonne d' treinte ciment e). lat rale Les sols fortement compressibles (vases et argiles molles) d' paisseur sup rieure 0,50 m et pr sentant des caract ristiques faibles (cu < 20 kPa ou qc < 300 kPa ) n cessiterons une tude particuli re et des dispositions constructives sp cifiques : par exemple, pr chargement, consolidation.

9 CFMS 14 mars 2007 9. Colonnes ballast es : le point Bonne adaptation de vue du contr leur technique Dans le cadre de la d finition des caract ristiques de projet, la reconnaissance de sol doit tre adapt e pour, au moins r pondre au des Recommandations CFMS par exemple : Sondages carott s avec description d taill e et essais d'identification (teneur en eau, densit ). + pr l vement d' chantillons intacts [Sondages pressiom triques]. Sondages au p n trom tre statique CPT, CPT pointe lectrique, CPTU. qc ou qT (MPa), fs (MPa), FR (%) CPT pointe lectrique + abaque de ROBERTSON Rijksmuseum - Amsterdam ( Netzel et D. Vink CRUX Engineering in Plaxis Practice).

10 Peat = tourbe CFMS 14 mars 2007 10. Pr vention des al as techniques Colonnes ballast es : le point de vue du contr leur technique et r duction des risques Etape Phase de r alisation Mission d'ing nierie Objectifs en termes Prestations de l'ouvrage g otechnique de gestion des risques g ologiques d'investigations g otechniques NF P94-500. Etude pr liminaire Etude g otechnique Premi re Etude d'esquisse pr liminaire de site (G11) identification des Si n cessaire risques 1 Avant projet Etude g otechnique R duction des d'avant projet risques majeurs obligatoire (G12). Projet Etude g otechnique de projet R duction des risques importants Si n cessaire Type G2.


Related search queries