Example: tourism industry

Etat des lieux Niveau Preuve Gradation - has-sante.fr

TAT DES lieux . Niveau de Preuve et Gradation des recommandations de bonne pratique Avril 2013. Les recommandations et leur synth se sont t l chargeables sur Haute Autorit de Sant . Service documentation information des publics 2, avenue du Stade de France F 93218 Saint-Denis La Plaine Cedex T l. : +33 (0)1 55 93 70 00 Fax : +33 (0)1 55 93 74 00. Ce document a t valid par le Coll ge de la Haute Autorit de Sant en avril 2013. Haute Autorit de sant 2013. Niveau de Preuve et Gradation des RBP tat des lieux Table des mati res Abr viations et acronymes .. 4. Introduction .. 5. 1. Niveau de Preuve et Gradation des recommandations : les principaux syst mes actuels .. 6. Haute Autorit de sant .. 6. Institut national du cancer, Unicancer et m thode 9. New Zealand Guidelines Group .. 10. American academy of pediatrics .. 13. The Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation (GRADE). working group .. 15. Scottish Intercollegiate Guidelines 24.

Niveau de preuve et gradation des RBP – État des li eux HAS / Service des bonnes pratiques professionnelles / Avril 2013 5 Introduction Parmi ses missions, la Haute Autorité de Santé (HAS) est chargée d’« élaborer les guides de bon

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of Etat des lieux Niveau Preuve Gradation - has-sante.fr

1 TAT DES lieux . Niveau de Preuve et Gradation des recommandations de bonne pratique Avril 2013. Les recommandations et leur synth se sont t l chargeables sur Haute Autorit de Sant . Service documentation information des publics 2, avenue du Stade de France F 93218 Saint-Denis La Plaine Cedex T l. : +33 (0)1 55 93 70 00 Fax : +33 (0)1 55 93 74 00. Ce document a t valid par le Coll ge de la Haute Autorit de Sant en avril 2013. Haute Autorit de sant 2013. Niveau de Preuve et Gradation des RBP tat des lieux Table des mati res Abr viations et acronymes .. 4. Introduction .. 5. 1. Niveau de Preuve et Gradation des recommandations : les principaux syst mes actuels .. 6. Haute Autorit de sant .. 6. Institut national du cancer, Unicancer et m thode 9. New Zealand Guidelines Group .. 10. American academy of pediatrics .. 13. The Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation (GRADE). working group .. 15. Scottish Intercollegiate Guidelines 24.

2 Organisation Mondiale de la Sant .. 29. US Preventive Services Task Force .. 29. National Health and Medical Research 33. National Institute for Health and Clinical Excellence .. 40. American College of Physicians' system .. 43. Groupe d' tude canadien sur les soins de sant pr ventifs .. 46. Synth 46. 2. Comparaisons des syst mes et retours d'exp rience .. 50. 3. Recommandations pour l' laboration de 57. Institute of Medicine .. 57. Guidelines International 58. 4. Retour sur le Niveau de 59. Niveau de Preuve d'un essai clinique .. 59. Niveau de Preuve d'une revue syst 60. Annexe 1. Recherche documentaire ..61. Annexe 2. Glossaire ..62. Annexe 3. Type de protocole pr f rentiellement propos pour une question donn e ..64. Annexe 4. valuation de biomarqueurs pronostiques et pr dictifs de la r ponse aux traitements ..65. Annexe 5. Analyse des diff rents syst mes - GRADE working group, 2004 ..68. Annexe 6. Niveaux de preuves de l'Oxford Centre for Evidence-Based Annexe 7.

3 Synth se des niveaux de Preuve et gradations des principaux syst mes ..72. Annexe 8. National Service Framework for Long Term Conditions grading system ..81. Annexe 9. Tableau de r sum standardis des tudes pour les questions d'interventions ..83. Annexe 10. Revue syst matique de l'AHRQ, 2002 ..84. R f 85. Participants .. 89. Fiche descriptive .. 90. HAS / Service des bonnes pratiques professionnelles / Avril 2013. 3. Niveau de Preuve et Gradation des RBP tat des lieux Abr viations et acronymes AAP American Academy of Pediatry ACP American College of Physicians AGREE Appraisal of Guidelines for Research and Evaluation AHRQ Agency for Healthcare Research and Quality FNCLCC F d ration nationale des centres de lutte contre le cancer GIN Guidelines International Network GRADE Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation NHMRC National Health and Medical Research Council NICE National Institute for Health and Clinical Excellence NZGG New Zealand Guidelines Group PICO Population Intervention Comparison Outcome QUADAS Quality Assessment of Diagnostic Accuracy Studies RBP Recommandation de bonne pratique SIGN Scottish Intercollegiate Guidelines Network USPSTF US Preventive Services Task Force HAS / Service des bonnes pratiques professionnelles / Avril 2013.

4 4. Niveau de Preuve et Gradation des RBP tat des lieux Introduction Parmi ses missions, la Haute Autorit de Sant (HAS) est charg e d' laborer les guides de bon usage des soins ou les recommandations de bonne pratique, proc der leur diffusion et contri- buer l'information des professionnels de sant et du public dans ces domaines, sans pr judice des mesures prises par l'Agence nationale de s curit du m dicament et des produits de sant . (ANSM) dans le cadre de ses missions de s curit sanitaire (loi du 13 ao t 2004 relative . l'Assurance maladie, titre II, chapitre Ier bis, article L. 161-37). Les recommandations de bonne pratique (RBP) sont d finies dans le champ de la sant . comme des propositions d velopp es m thodiquement pour aider le praticien et le patient . rechercher les soins les plus appropri s dans des circonstances cliniques donn es . Les RBP sont des synth ses rigoureuses de l' tat de l'art et des donn es de la science un temps donn.

5 Une d marche rigoureuse et explicite doit tre appliqu e pour laborer des recommanda- tions de bonne pratique valides et cr dibles. La rigueur m thodologique et la transparence du processus d' laboration des RBP peuvent tre valu es partir de crit res internationaux. Par exemple dans la grille AGREE II, il y a parmi les l ments retenus pour l' valuation de la rigueur d' laboration d'une recommandation, les l ments suivants (1) : l ment 9 : Les forces et les limites des donn es scientifiques sont clairement d finies. l ment 11 : Les b n fices, les effets ind sirables et les risques en termes de sant ont t pris en consid ration dans la formulation des recommandations. l ment 12. Il y a un lien explicite entre les recommandations et les donn es scientifiques sur lesquelles elles reposent. Le syst me de Niveau de Preuve et de Gradation des recommandations de bonne pratique utilis . par la HAS a t d velopp par l'Agence nationale d'accr ditation et d' valuation en sant (Anaes).

6 En 1999 (2). La question est de savoir s'il est n cessaire d'adopter un syst me existant ou d' laborer un nou- veau syst me de Niveau de Preuve et Gradation r pondant aux attentes des diff rents partenaires pour les tudes d'intervention, tudes diagnostiques ( Gradation HAS, SOR, GRADE, SIGN, etc.). Le projet a consist dans un premier temps la r daction d'un tat de lieux sur le sujet. Les propositions de la HAS seront pr sent es dans le guide d'analyse de la litt rature et Gradation des recommandations (en cours). HAS / Service des bonnes pratiques professionnelles / Avril 2013. 5. Niveau de Preuve et Gradation des RBP tat des lieux 1. Niveau de Preuve et Gradation des recommandations : les principaux syst mes actuels La revue de la litt rature a port sur les diff rents syst mes actuellement en vigueur, d' laboration des RBP fond es sur les donn es scientifiques, publi es en fran ais ou en anglais (annexe 1). Elle a inclus : soit des manuels mis disposition sur le site internet d'organismes nationaux et internationaux qui produisent des RBP (2-8).

7 Soit des articles publi s dans des revues (9-12). La pr sentation de ces syst mes suit un plan chronologique. Haute Autorit de sant . Ce paragraphe a t r dig partir du Guide d'analyse de la litt rature et Gradation des recommandations publi par l'Anaes en 2000 (2). La r daction des recommandations aboutit un texte de synth se des connaissances et des prati- ques partir des donn es de la litt rature scientifique et de l'avis d'experts. La d marche consiste identifier les niveaux de Preuve scientifique fournis par la litt rature et formaliser des recom- mandations prenant en compte les informations fournies. Niveau de Preuve Niveau de Preuve d'une tude Le Niveau de Preuve d'une tude caract rise la capacit de l' tude r pondre la question pos e. La capacit d'une tude r pondre la question pos e est jug e sur la correspondance de l' tude au cadre du travail (question, population, crit res de jugement) et sur les caract ristiques suivan- tes : l'ad quation du protocole d' tude la question pos e (annexe 3).

8 L'existence ou non de biais importants dans la r alisation ;. l'adaptation de l'analyse statistique aux objectifs de l' tude ;. la puissance de l' tude et en particulier la taille de l' chantillon. Selon le domaine explor (diagnostic, pronostic, d pistage, traitement, etc.) un fort Niveau de Preuve peut tre donn par des tudes dont le type de protocole sera diff rent. Le tableau 1 pr sente une classification g n rale du Niveau de Preuve d'une tude. Tableau 1. Classification g n rale du Niveau de Preuve d'une tude Niveau de Description Preuve - le protocole est adapt pour r pondre au mieux la question pos e ;. - la r alisation est effectu e sans biais majeur ;. Fort - l'analyse statistique est adapt e aux objectifs ;. - la puissance est suffisante. - le protocole est adapt pour r pondre au mieux la question pos e ;. Interm diaire - puissance nettement insuffisante (effectif insuffisant ou puissance a posteriori insuffisante) ;. HAS / Service des bonnes pratiques professionnelles / Avril 2013.

9 6. Niveau de Preuve et Gradation des RBP tat des lieux Niveau de Description Preuve - et/ou des anomalies mineures. Faible Autres types d' tudes. vidence scientifique L' vidence scientifique est appr ci e lors de la synth se des r sultats de l'ensemble des tudes s lectionn es. Elle constitue la conclusion des tableaux de synth se de la litt rature. La Gradation de l' vidence scientifique s'appuie sur : l'existence de donn es de la litt rature pour r pondre aux questions pos es ;. le Niveau de Preuve des tudes disponibles ;. la coh rence de leurs r sultats. Pour une question donn e, il est possible de classer les tudes en fonction de leur Niveau de Preuve . Pour chaque Niveau , l'attention est port e aux r sultats des tudes en ce qui concerne les crit res de jugement d finis pr alablement pour r pondre aux questions pos es. Une analyse descriptive donne les r sultats et les explications n cessaires pour comprendre les ventuelles divergences.

10 Si les r sultats sont tous coh rents entre eux, des conclusions peuvent facilement tre formul es. En cas de divergence des r sultats, il appartient aux experts de pond rer les tudes en fonc- tion de leur Niveau de Preuve , de leur nombre, et pour des tudes de m me Niveau de Preuve en fonction de leur puissance. Accord d'experts En 2010, l'accord d'experts a t pr cis lors de l'actualisation des m thodes d' laboration des recommandations de bonne pratique. L'accord d'experts correspond, en l'absence de donn es scientifiques disponibles, l'approbation d'au moins 80 % des membres du groupe de travail. Grade des recommandations Le guide rappelle que : une classification des recommandations doit s'adresser aux professionnels destinataires de celles-ci ;. la classification a pour but d'expliciter les bases des recommandations (volont de transpa- rence) ;. la Gradation propos e est la m me que les recommandations soient d'ordre th rapeutique, diagnostique ; elle peut se fonder sur plusieurs gradations pour le Niveau de Preuve des tudes.