Example: air traffic controller

Journée de formation des correspondants en …

Les d sinfectantsJourn e de formation des correspondants en hygi ne22 novembre 2012 Anne BrunonD finitionD sinfection(AFNOR, NF T 72 101, 1981)= op ration au r sultat momentan , permettantd liminer ou de tuer les microorganismes et/oud inactiver les virus ind sirables port s par des milieux inertes contamin s, en fonction des objectifs fix r sultat de cette op ration est limit aux micro-organismes pr sents au moment de l op : sols-surfaces, mobilieryD sinfectants: dispositifs m dicaux (marquage CE)R sistance des organismes ySpores bact riennes+ RyMycobact riesyVirus nusyChampignonsyBact ries v g tativesyVirus envelopp s-R(virus lipidiques )Les virusyVirus nusVirus respiratoires: Ad novirusRhinovirusEnt de gastro-ent + r sistantsAlcools (SHA) +/- actifsDDyVirus envelopp sHerpesVaricelle-zonaCMVEBVG rippeVRSVHB + fragilesR sistance des organismes ySpores bact ri

Les désinfectants Journée de formation des correspondants en hygiène 22 novembre 2012 Anne Brunon

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of Journée de formation des correspondants en …

1 Les d sinfectantsJourn e de formation des correspondants en hygi ne22 novembre 2012 Anne BrunonD finitionD sinfection(AFNOR, NF T 72 101, 1981)= op ration au r sultat momentan , permettantd liminer ou de tuer les microorganismes et/oud inactiver les virus ind sirables port s par des milieux inertes contamin s, en fonction des objectifs fix r sultat de cette op ration est limit aux micro-organismes pr sents au moment de l op : sols-surfaces, mobilieryD sinfectants: dispositifs m dicaux (marquage CE)R sistance des organismes ySpores bact riennes+ RyMycobact riesyVirus nusyChampignonsyBact ries v g tativesyVirus envelopp s-R(virus lipidiques )Les virusyVirus nusVirus respiratoires.

2 Ad novirusRhinovirusEnt de gastro-ent + r sistantsAlcools (SHA) +/- actifsDDyVirus envelopp sHerpesVaricelle-zonaCMVEBVG rippeVRSVHB + fragilesR sistance des organismes ySpores bact riennes+ RyMycobact riesyVirus nusyChampignonsyBact ries v g tativesyVirus envelopp s-R(virus lipidiques )Les spores bact riennesy= forme de r sistancede certaines esp ces bact riennes dans l environnement (R aux agents chimiques*, la T )*Alcools (SHA) & DDEx: bacillus,clostridiumyPoint commun tous les organismes:Les mati res organiques peuvent prolonger leur survie dans l environnement. Importance du nettoyage +++R sistance des organismes Les NormesNormes de base et normes d applicationyElles permettent d valuer l efficacit des produits d sinfectants sur les diff rents organismes Les normes Les normes yNormes de base (phase 1)= activit de base des d sinfectants= de la population en organisme test e, une c et une T donn es, en un temps tEx: bact ricidieNF EN1040 5 log de la population bact rienne (Staphylococcus aureus + pseudomonas aeruginosa) une T de 20 C en un temps de 5 , 10 ,15.

3 Une c donn e de d normes yNormes d application (phase 2)= activit des produits en conditions r elles d utilisation propret ou salet (+ Substances interf rentes qui reproduisent des conditions de salet : sang, mati res ) instrumentsconditions de propret ou surfaces de salet mainsEx: -en conditions de salet :Produits DD pour sols surfaces et mobiliersProduits DD pour la pr -d sinfection des DM-en conditions de propret :Produits d sinfectants pour les DM thermosensiblesMicro-organismesNormes de baseNormes d'applicationInstrumentsMainsSurfacesTou tes Bact ries v g tatives (non sporul es)NF EN 1040NF EN 13727 (p2, e1)NF EN 14561 (p2, e2)pr EN 12054 (p2, e1)NF EN 1499 (p2, e2, lavage hygi nique)NF EN 1500 (p2, e2, friction hygi nique)NF EN 12791 (p2, e2, lavage chirurgical ou friction chirurgicale)NF EN 1276* (p2, e1)Levures (ex.)

4 Candida) Tous champignons (moisissures et levures)(ex. Aspergillus)NF EN 1275 / levuricidiesur Candida albicansNF EN 1275 /fongicidie(compl te sur Candida albicanset Aspergillus niger)NF EN 13624 (essai sur Candida albicans) (p2, e1)NF EN 14562 (essai sur Candida albicans) (p2, e2) NF EN 13624 (compl te) (p2, e1)NF EN 14562 (compl te) (p2, e2)NF EN 1650* (essai sur Candida albicans) (p2, e1) NF EN 1650* (compl te) (p2, e1)Tous Virus (ex. virus des h patites, rotavirus, VRS, grippe aviaire, grippe A / H1N1, )NF EN 14476 (p2, e1)NF EN 14476 (p2, e1)NF EN 14476 (p2, e1)Mycobact riesNF EN 14348 (p2, e1) NF EN 14563 ( (p2, e2)NF EN 14348 (p2, e1) NF EN 14563 ( (p2, e2)Spores bact riennes (ex.))

5 Clostridium difficile, Clostridium perfringenssous forme sporul e) NF EN 14347 Les normes yLes normes sont indispensables pour tester et comparer l efficacit des d sinfectantsyElles permettent d tablir le cahier des charges des d sinfectants en fonction de leur usageEntretien et d sinfection de l environnement du patientBio-nettoyageyLes patients contaminent leur environnement, les micro-organismes survivent sur les surfaces et le transfert sur les mains ou les gants est d tergents-d sinfectants et les d sinfectants sont efficaces en termes der duction de la contamination microbienne sur les surfaces et dans les locaux.

6 Niveau de d sinfection requisProduits actifs sur:yBact ries v g tativesyChampignons levures a minima:Candida albicansSecteur immunod prim s:+ Aspergillus nigeryVirus envelopp s (VIH)Normes requisesabsence de normesNF EN 1040NF EN 1276 (salet )NF EN 1275M thodesNettoyage (d tergent)Rin age D sinfection (ex: javel 10 ) CDet diarrh es virales+ efficaceUtilisation d un D tergent D sinfectant DDPas de rin ageDD inefficaces sur les spores (CD) et lesvirus nusLa d sinfection syst matique des sols n est pas requiseDD: au d part du maladesi pr cautions gouttelettes ou contact Le respect des techniques d entretien et des modalit s d emploi des produits est un facteur d cisif en terme d efficacit du bio-nettoyage.

7 Importance de la formation et de l valuationBio-nettoyageD sinfection du mat rielNiveau de traitement requis/ niveau de risque ATCC lassement du mat rielRisque infectieuxNiveau de traitement requisIntroduction- dans le syst me vasculaire- ou dans une cavit ou tissu st rile quelle que soit la voie d'abordCritiqueHautUsage UniqueSt rilisationou d fautD sinfection de haut niveauContact- avec muqueuse,- ou peau l s e superficiellementSemi-critiqueInterm diaireD sinfection de niveau interm diaireContact- avec la peau intacte du patientou- sans contact avec le patientNon critiqueBasD sinfection de bas niveautransmission crois eExemplesyMat riel non critiqueEx: st thoscope, tensiom tre, riel semi-critiqueEx: thermom tre, speculum , embouts de spirom tre, lame de laryngoscope, endoscope digestif ou riel critiqueEx.

8 Instrumentation, aiguille, KT, lame de bistouri, sonde urinaire,sonde d intubation, ur bact riennesNF EN 14 347 (base) yMycobact riesNF EN 14 348 (propret )yVirus nusNF EN 14 476 (propret )yChampignonsNF EN 13 624 (propret )yBact ries v g tativesNF EN 13 727 (propret )yVirus envelopp s3 Niveaux de traitementBas niveauNiveau interm diaireHaut Niveau Mat riel non critiqueNon immergeableimmergeableNettoyage-d sinfection de contact avec DDNettoyage-d sinfection par trempage dans DDSi risque de souillure par projection/ a rosolisation de sang ou liquide biologique: film/housse proc dure mat riel semi-critiqueLe mat riel doit tre immergeableypr d sinfection imm diate par trempage 15 dans D pr -D sinfectantyRin agey1 ou 2 nettoyage(s) D pr ageyD sinfection deniveau interm diaire immersion dans d sinfectant (APA, glutarald hyde)yRin age EBM ou ESSys chageMat riel ou st sinfection dehaut niveau:ypr d sinfection imm diate par trempage 15 dans D pr -D sinfectantyRin agey1 ou 2 nettoyage(s) manuel ou machineyRin ageyD sinfection dehaut niveau (sporicidie) immersion dans d sinfectant (APA ou glutarald hyde)temps de sporicidie.

9 30 APA, 1h glutarald hydeyRin age eau st rileyS chage NT st rileMat riel critiqueNiveau de traitement requisLe niveau de traitement du mat riel d pend aussi:yde la contamination par des liquides biologiquesyde la nature des mat riaux qui le composentydu niveau d asepsie dans lequel on l utiliseydu risque ATNCI nstruction du N DGS/RI3/2011/449 du 1er d cembre 2011 relative l actualisation des recommandations visant r duire les risques de transmission d agents transmissibles non conventionnels lors des actes d sinfectantsEmploi des d sinfectantsyRespect des dilutions et des temps d actionyNettoyer et rincer avant de d sinfecteryRespect du mode d emploiyNe jamais m langer (perte d efficacit /toxicit )

10 YRespect des dates de p remption et des r gles de conservationyProtection du personnel : gants, lunettes FICHES DE DONN ES DE SECURITEEau de JavelySpectre large +++Active sur virus et spores (CD)Active sur le prion-instable T Stockage dans un endroit frais l abri de la lumi re dans un r cipient ferm Diluer l eau froide- Ne pas m langer (avec DD, d ) D gagement de chlore gazeux- inactiv e par les mati res organiques: efficace apr s nettoyage avec un d tergent- Provoque la corrosion des m taux: rincer si utilisation sur surfaces inoxPrincipales dilutions de l eau de Javel et usagesC en chlore actifconservation r alisation de la dans conditionnement d originesi pr par e.


Related search queries