Example: biology

Lésion kystique du canal rachidien en IRM: …

L sion kystique du canal rachidien en IRM: comment s'en sortir? KHAYAT, ALAOUI, L. BENJELLOUN, , , , , HOUSSAINI. Service de Radiologie CHU Hassan II, FES. PLAN. I. Introduction II. Objectifs III. Radio-anatomie et approche s miologique IV. Notre s rie: 1. Patients et m thode 2. R sultats et discussion: a. L sion kystique extra-m dullaire b. L sion kystique intra-m dullaire V. Conclusion INTRODUCTION. Les l sions intracanalaires, kystiques et a composante kystique pr dominante, sont fr quentes. Les tiologies de ces l sions sont diverses. L'IRM reste l'examen de choix pour l'exploration de ces l sions; l' tude conjointe de la topographie l sionnelle, ainsi que de leurs diff rentes composantes, corr l e aux donn es cliniques et biologiques permettent d'approcher la plupart du temps le diagnostic.

1. Espace épidural antérieur: Situé entre la face postérieure des corps vertébraux en avant et la face antérieure du fourreau dural. Contenu: LVCP (ligament vertébral commun postérieur): tendu du

Tags:

  Escapes

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of Lésion kystique du canal rachidien en IRM: …

1 L sion kystique du canal rachidien en IRM: comment s'en sortir? KHAYAT, ALAOUI, L. BENJELLOUN, , , , , HOUSSAINI. Service de Radiologie CHU Hassan II, FES. PLAN. I. Introduction II. Objectifs III. Radio-anatomie et approche s miologique IV. Notre s rie: 1. Patients et m thode 2. R sultats et discussion: a. L sion kystique extra-m dullaire b. L sion kystique intra-m dullaire V. Conclusion INTRODUCTION. Les l sions intracanalaires, kystiques et a composante kystique pr dominante, sont fr quentes. Les tiologies de ces l sions sont diverses. L'IRM reste l'examen de choix pour l'exploration de ces l sions; l' tude conjointe de la topographie l sionnelle, ainsi que de leurs diff rentes composantes, corr l e aux donn es cliniques et biologiques permettent d'approcher la plupart du temps le diagnostic.

2 OBJECTIFS. Revoir la radio-anatomie IRM des compartiments du canal rachidien . R ussir l'approche diagnostique d'une l sion kystique ou composante kystique majoritaire du canal rachidien . RADIO-ANATOMIE et APPROCHE SEIMIOLOGIQUE. RAPPEL RADIO-ANATOMIQUE. Le canal rachidien se divise en 4 espaces: Epidural Sous dural Sous arachnoidien Intra-m dullaire RAPPEL RADIO-ANATOMIQUE. Ces compartiments sont d limit s par les feuillets m ning s;. qui sont de dehors en dedans: Dure-m re Arachno de Pie-m re Support audiovisuel et interactif sur la physiologie neurologique et ses troubles. Facult de m decine et de pharmacie de F s.

3 I. Espace pidural Espace situ entre les parois osseuses et ligamentaires du canal rachidien , et le sac dural. Subdivis en: Espace pidural ant rieur. Espace pidural post rieur et lat ral. I. Espace pidural Dure-m re LVCP. Espace pidural Sch ma: Coupe passant par le corps vert bral l' tage lombaire I. Espace pidural 1. Espace pidural ant rieur: Situ entre la face post rieure des corps vert braux en avant et la face ant rieure du fourreau dural. Contenu: LVCP (ligament vert bral commun post rieur): tendu du foramen magnum au Coccyx. Adh rent la face post rieure du disque intervert bral, ainsi qu'a la face post rieure du corps vert bral o il adh re au p rioste par le septum m dian; structure fibreuse constituant une barri re anatomique subdivisant l'espace pidural en deux compartiments droit et gauche.

4 I. Espace pidural 2. Espace pidural post rieur et lat ral: Limit en avant par le sac dural et en arri re par les lames vert brales et les ligaments jaunes. La partie lat rale communique avec le r cessus lat ral et le canal radiculaire. Espace pidural ant rieur Coupe axiale passant par un corps vert bral lombaire (A), et le disque intervert bral sus jacent (B) en s quence pond r e T2. Espace pidural post rieur A. L'espace pidural ant rieur est plus d velopp au niveau corpor al. L'espace pidural post rieur est plus d velopp au niveau discale. B. I. Espace pidural 3. Contenu de l'espace pidural: Graisse pidurale : se localise principalement au niveau de l'espace pidural post rieur.

5 Elle apparait en hypersignal en s quence pond r e T1. Vaisseaux piduraux: compartiment pidural ant rieur; vaisseaux . destin e m ning e, m dullaire et Coupe axiale en s quence pond r e vert brale. T1 (Gadp+). I. Processus pidural Aspect en imagerie en coupes: Modifications du signal de la graisse pidurale. Refoulement de la dure-m re. Amincissement des espaces arachno diens. Elargissement de l'espace graisseux Processus pidural pidural en regard des p les sup rieur et inf rieur de la l sion fat-cap sign . II. Espace sous-dural Espace virtuel situ entre la dure- m re et l'arachnoide. Aspect en imagerie en coupes d'un processus pidural: Respect de la graisse pidurale.

6 Limit e par la dure-m re en dehors. En coupe axiale: sous forme de lentille concave. Processus sous-dural En coupe sagittale: extr mit s effil es. III. Espace sous-arachno dien Situ entre l'arachnoide et la pie-m re. En continuit avec les espaces sous arachno diens intracr niens et constitue de ce fait une voie de diss mination des l sions tumorales et infectieuses. Contenu: LCR. Aspect en imagerie en coupes d'un processus sous arachno dien: Modification du signal du LCS. Processus sous arachno dien Refoulement de la moelle. Elargissement des ESA sus et sous jacents. Angle de raccordement aigu avec la moelle (T2).

7 Espace sous LCR. arachno dien: A B. Coupes sagittales en s quences pond r es T1 FAT (A) et T2 (B) : Contenu des espaces sous arachno diens: LCR, de signal liquidien, en hyposignal T1, hypersignal T2. NOTRE SERIE. PATIENTS & METHODE. - NOTRE SERIE - tude r trospective de 115 observations collig es de janvier 2009 Mars 2013. L' ge de nos patients variait entre 1jour et 82ans. PATIENTS & METHODE. - NOTRE SERIE - R partition du sexe dans notre s rie 46% 54%. Femmes Hommes - Discr te pr dominance f minine: 54%. PATIENTS & METHODE. - NOTRE SERIE - Tous nos patients ont b n fici d'une exploration par IRM.

8 (m dullaire ou c r bro-m dullaire). Indication de l'examen IRM: Troubles neurosensoriels. Bilan malformatif. Surveillance d'un rachis op r . PATIENTS & METHODE. - NOTRE SERIE - Protocole IRM rachidienne: Sagittale T2, T1. Sagittale T2 STIR. Axiale T2 SE. Sagittale et axiale T1 apr s injection de Gadolinium (0,1. mmol/kg). RESULTATS & DISCUSSION. - NOTRE SERIE - Les r sultats obtenus, confront s aux donn es histologiques ( en cas de n cessit ), seront illustr s et discut s comme suit: L sion kystique extra-m dullaire L sion kystique intra-m dullaire L sion kystique extra- m dullaire I. A partir de reliquats embryologiques: a.

9 Kyste dermoide et pidermo de. b. Kyste neurent rique. II. A partir du tissu m ning : a. Kyste arachno dien (types I, II et III). b. Dysplasies ou ectasies durales. c. M ningoc le. III. A partir de nerf p riph rique: a. Schwannome. b. Neurofibrome. IV. A partir du rachis: a. Kyste synovial. b. Kyste an vrysmal. V. Infections I. A PARTIR DE. RELIQUATS EMBRYOLOGIQUES. a. Kystes dermoide et pidermo de: Kyste dermoide Kyste pidermo de Contenu D riv s de l' piderme Epith lium et du derme. squameux. (graisse, k ratine, glandes s bac es). Aspect en IRM H t rog ne. Signal proche de Hypersignal T1 celui du LCR.

10 (pr sence de (hypersignal en graisse) Diffusion+++). I. A PARTIR DE. RELIQUATS EMBRYOLOGIQUES. a. Kystes dermoide et pidermo de: La plupart des kystes pidermo des et dermoi des sont de localisation intra-durale extrame dullaire, mais des localisations intra-m dullaires sont d crites. Sur le plan s miologique, le si ge intra dural sera retenu si: Respect de la graisse pidurale. Limit e par la dure-m re en dehors. En coupe axiale: la l sion pr sente la forme de lentille concave. En coupe sagittale: la l sion pr sente des extr mit s effil s sup rieure et inf rieure. 36ans, lombo-sciatalgies L5 gauches.


Related search queries