Example: marketing

L’ACRONYME AU CENTRE DE TOUTES LES …

SIH PMSI. Inscrit dans la r forme du syst me de sant fran ais, le PMSI (Programme de M dicalisation des Syst mes d'Information) permet aux tablissements de soins de disposer d'informations quantifi es et standardi- s es sur leur activit de mani re mesurer leur production m dicale. Retour sur un syst me de gestion devenu aujourd'hui indispensable dans les tablissements aussi bien publics que priv s, notamment avec la mise en place de la tarification l'activit (T2A). PAR MICHEL MORKOS. L'ACRONYME AU CENTRE DE TOUTES LES CONVERSATIONS. LE PMSI, QU'EST-CE. QUE C'EST ? I. mport des tats-Unis et inspir du Pro- du territoire national durant pr s d une fesseur Robert Fetter (Universit de d cennie, ce projet aboutit au vote d une Yale) et des mod les DRG (Diagnosis loi, le 31 juillet 1991, pour que tous les Related Groups) lesquels permettaient, tablissements de sant , aussi bien publics gr ce une homog n it la fois que priv s, proc dent l valuation et.

pour les séjours hospitaliers MCO (Médecine – Chirurgie – Obstétrique), sur le recueil systématique et le traitement au-tomatisé dʼune information médico …

Tags:

  Et le

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of L’ACRONYME AU CENTRE DE TOUTES LES …

1 SIH PMSI. Inscrit dans la r forme du syst me de sant fran ais, le PMSI (Programme de M dicalisation des Syst mes d'Information) permet aux tablissements de soins de disposer d'informations quantifi es et standardi- s es sur leur activit de mani re mesurer leur production m dicale. Retour sur un syst me de gestion devenu aujourd'hui indispensable dans les tablissements aussi bien publics que priv s, notamment avec la mise en place de la tarification l'activit (T2A). PAR MICHEL MORKOS. L'ACRONYME AU CENTRE DE TOUTES LES CONVERSATIONS. LE PMSI, QU'EST-CE. QUE C'EST ? I. mport des tats-Unis et inspir du Pro- du territoire national durant pr s d une fesseur Robert Fetter (Universit de d cennie, ce projet aboutit au vote d une Yale) et des mod les DRG (Diagnosis loi, le 31 juillet 1991, pour que tous les Related Groups) lesquels permettaient, tablissements de sant , aussi bien publics gr ce une homog n it la fois que priv s, proc dent l valuation et.

2 M dicale et financi re, d aboutir une l analyse de leur activit . L arr t du 20. construction empirique des co ts d hos- septembre 1994 et la circulaire du 10 mai pitalisation partir des informations 1995 fixent l obligation faite aux tablisse- normalis es collect es sur plusieurs mil- ments de transmettre leurs donn es, et lions de s jours hospitaliers, le projet PMSI l ensemble des tablissements priv s ont est arriv en France en 1982, dans le but d mettre en place le PMSI d s 1997. Ce de d finir l activit des tablissements et dernier est d ailleurs entr , depuis 2005, de calculer l allocation budg taire qui en dans la mise en place de la T2A, qui doit d coulait. Il avait toutefois plus un objectif permettre un nouveau syst me de r mu- de sant publique et pid miologique que n ration des h pitaux, bas sur leur acti- financier, ce qui le diff renciait du mod le vit , selon un classement des donn es par am ricain d origine.

3 Exp riment l chelle groupes de s jours pr sentant une simili- tude m dicale et un co t voisin. Le PMSI. Le PMSI permet de disposer de donn es est aujourd hui utilis dans plusieurs sec- teurs, avec des modes de recueils diff - sur l'activit de chacun des p les rents selon les cat gories : il se base ainsi, 48 Hospitalia #8. LE R LE DES DIM. (CR S EN 1989). - Participer la conception et au d veloppement du syst me d'information m dicale - Coordonner la formation de l'ensemble des personnels concern s - Aider les services m dicaux . produire et transmettre les RSS, et proc der la classification en GHM. - Analyser l'information m dicale et expertiser les conclusions tir es - Assister les m decins dans leur r flexion par l'acc s aux bases de donn es DIM. Le PMSI est aujourd'hui utilis dans - Assurer une gestion centralis e des dossiers m dicaux plusieurs secteurs, avec des modes de recueils - Veiller la confidentialit des diff rents selon les cat gories donn es nominatives.

4 Pour les s jours hospitaliers MCO (M decine Chirurgie de chacun des p les, de mani re aboutir une collaboration Obst trique), sur le recueil syst matique et le traitement au- efficace entre les services de gestion, les services financiers tomatis d une information m dico-administrative, contenue et les services DIM (Direction de l Information M dicalis e). dans le R sum de Sortie Standardis (RSS) ; en ce qui La r partition des ressources entre les diff rentes unit s fonc- concerne le secteur SSR (Soins de Suite et R adaptation), le tionnelle se fera ainsi en rapport avec l activit , et les pr vi- recueil est plut t ax sur le mode de la prise en charge du sions budg taires peuvent tre modul es selon les volutions patient et sur son degr de d pendance. Mais le PMSI est de cette activit . Le PMSI est galement un moyen de mesu- galement appliqu pour l hospitalisation domicile, pour les rer la production, ce qui permet, en valuant les co ts inh - urgences, ainsi que pour la psychiatrie.

5 Rents aux diff rentes pathologies, de disposer d informations concernant celles qu il serait utile de d velopper parce DES OBJECTIFS NOMBREUX qu engendrant une meilleure valorisation, et celles, d fici- Ayant pour but la r duction des in galit s de ressources entre taires, qui peuvent s inscrire dans la mission de service public les tablissements de sant (ordonnance du 24 avril 1996) des h pitaux. dans le cadre de la r forme de l hospitalisation, le PMSI est . la fois usage externe (services de l tat, assurance maladie) LE CODAGE, ACTIVIT ESSENTIELLE. qu interne (gestion des tablissements). Il permet en effet, Mais la mesure de l activit d un tablissement n est possible dans le premier cas, de contr ler et de comparer l activit des qu apr s codage des actes et des diagnostics garantir la diff rents tablissements. Valoriser cette activit permet par qualit et l exhaustivit de ce codage est en effet au c ur des ailleurs de l valuer et de la r mun rer en cons quence.

6 C est pr occupations des DIM. Quant la responsabilit du codage, l qu intervient la T2A, rendue obligatoire pour les tablisse- elle est plut t port e par les cliniciens, qui sont tenus de fournir ments priv s d s le 1er mars 2005, et impliqu e 100% dans l information m dicale. Et c est peut- tre l que r side la limite la dotation des tablissements publics et assimil s partir du du PMSI, puisque la moindre erreur (oubli de codes ou usage 1er janvier 2008. Il para t aujourd hui clair que la T2A n aurait de codes approximatifs, non-respect des r gles de codage ). pas pu tre mise en place sans le PMSI, qui est devenu un peut entra ner un changement du GHM (Groupe Homog ne outil indispensable pour la gestion d un tablissement de de Malades), et donc fausser la facturation. Il faut toutefois soins. Mais le PMSI est galement un outil de planification, noter que l utilisation du PMSI dans tous les secteurs d activit.

7 Puisqu il constitue une source inestimable de renseignements devrait aboutir une am lioration globale de la quantit et de permettant de mieux r partir l activit m dicale et les plateaux la qualit du codage, et que la mise en place de la T2A, techniques sur le territoire, en fonction des besoins quantifi s laquelle s accompagne de contr le des donn es, devrait ga- de la population. Les donn es qu il comporte peuvent aussi lement aller dans ce sens. Enfin, le projet du DMP (Dossier tre utilis es dans un but d tudes pid miologiques, que ce M dical Partag ), qui se r f rera, lui aussi, aux donn es soit l chelle nationale, r gionale ou locale. Dans le second contenues dans le PMSI, et qui facilitera la standardisation du cas, celui de la gestion interne des tablissements, le PMSI format des donn es, ne pourra qu aboutir un gain de qualit . permet ces derniers de disposer de donn es sur l activit en ce qui concerne le codage.

8 Octobre 2009 49. SIH PMSI. L'HISTOIRE DU PMSI. DES BALBUTIEMENTS AUJOURD'HUI. Le PMSI, aujourd'hui sur TOUTES les l vres, g n re de nombreuses interroga- tions. Curieux que nous sommes de savoir comment on en est arriv sa mise en place, nous avons rencontr Lionel Dassi , qui fut d l gu par le CNEH ( CENTRE National de l'Equipement Hospitalier) aupr s du Minist re de la Sant pour r fl chir aux aspects techniques du PMSI entre 1981 et 1989. PAR JOYCE RAYMOND. Le PMSI est arriv des tats-Unis. de la classification du PMSI a t . Lionel Dassi : Ils ont commenc publi e en ao t 1986. Une circulaire a utiliser un syst me de classification par g n ralis , en 1989, le recueil du PMSI. DRG (Diagnosis Related Groups) pour dans le secteur public et a cr les DIM. payer les frais d hospitalisation d s (D partement d Information M dicale), 1983, issu des travaux du Professeur pour lesquels un effort financier est Robert Fetter et de son quipe de l Uni- consenti d s l ann e suivante.

9 En 1991, Lionel Dassi versit de Yale. En France, les parents le PMSI devient obligation l gale, et est du PMSI ont t Jean de Kervasdou , exp riment dans le priv un an plus conomiste sp cialis qui fut Directeur tard. De nombreux outils techniques ont des H pitaux au Minist re de la Sant , donc t test s dans les cliniques, et Jean-Marie Rodrigues, Professeur g n rant de nombreuses discussions des Universit s en sant publique. Mais autour de la tarification. Cette derni re le pouvoir politique fran ais n tait pas n a d ailleurs t adapt e que bien plus tr s int ress par cette nouvelle m - tard, et pendant longtemps les cliniques thode, m me s il r fl chissait la r gu- et les h pitaux, se sont demand s que lation du budget global des h pitaux par faire de leur recueil. Ce n est en effet rapport leur activit . Le PMSI n tait que depuis la loi de 2003 sur la Tarifica- donc qu un outil de connaissance pid - tion l Activit (T2A) que le PMSI a miologique.

10 Il a fallu attendre 1989 pour commenc tre utilis des fins que le recueil soit g n ralis , sans que tarifaires. l on exploite, pour autant, TOUTES ses possibilit s. Il faut savoir aussi qu il O en est aujourd hui la mise en existait des r ticences au sein des h pi- place du PMSI ? taux, puisque le PMSI mettait le pouvoir Les h pitaux et les cliniques sont d sor- des directeurs d tablissements en mais financ s en fonction des donn es concurrence avec le pouvoir m dical. Et qui y sont contenues. Mais le secteur puis, l poque, pour r gler le d ficit priv a plus rapidement int gr son des tablissements, on augmentait les orientation financi re que le secteur cotisations, donc le bien-fond du PMSI public, de culture diff rente. Le PMSI. n tait pas clair. permet en outre aux tablissements de mieux conna tre leur activit et de Comment le PMSI a t-il t g n ralis ? l adapter, mais l organisation complexe La mise en place du recueil des don- du syst me de sant public fait que n es PMSI (le RSS) a d abord t auto- cette adaptation est plut t lente.


Related search queries