Example: stock market

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS . Les TERRASSEMENTS Le terrassement : d signe l'ensemble Le remblai ( ) : ensemble des ter- des op rations de mise en forme d'un ter- res rapport es sur le terrain pour cr er une rain li es l' dification d'une construction plate-forme ou combler une cavit . (nivellement du sol, fouille pour l'ex cution des FONDATIONS , tranch e pour la mise en Le cubage ou la cubature : volume des place des canalisations ).. terres d plac es lors des op rations de ter- . rassement. L'excavation : cavit , plus ou moins pro- fonde, r alis e dans le sol lors de travaux de Le talus ( ) : inclinaison donn e terrassement.

La maison de A à Z - 18-LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les fondations La fondation : terme employé le plus souvent au pluriel pour désigner l’ensemble

Tags:

  Fondations

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

1 LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS . Les TERRASSEMENTS Le terrassement : d signe l'ensemble Le remblai ( ) : ensemble des ter- des op rations de mise en forme d'un ter- res rapport es sur le terrain pour cr er une rain li es l' dification d'une construction plate-forme ou combler une cavit . (nivellement du sol, fouille pour l'ex cution des FONDATIONS , tranch e pour la mise en Le cubage ou la cubature : volume des place des canalisations ).. terres d plac es lors des op rations de ter- . rassement. L'excavation : cavit , plus ou moins pro- fonde, r alis e dans le sol lors de travaux de Le talus ( ) : inclinaison donn e terrassement.

2 La paroi d'une fouille ou des terres en g. fouille remblai. La tranch e : longue excavation, plus ou moins large, destin e la mise en place de La terre v g tale : couche superficielle de canalisations enterr es (conduites d'ali- terre m lang e des v g taux en d compo- mentation et d' vacuation, drains ) ou sition. La terre v g tale est souvent stock e provisoirement pour tre r utilis e lors des la r alisation de FONDATIONS pour un mur . de cl ture. Une petite tranch e est parfois travaux d'am nagements ext rieurs. appel e rigole. La terre exc dentaire : expression sou- La fouille ( ) : excavation r alis e vent employ e au pluriel pour d signer les dans le sol et destin e tre remplie par le d blais non r utilis s sur le terrain et va- b ton des semelles de fondation.

3 On distin- cu s la d charge.. gue deux types de fouilles : . La fouille en pleine masse r alis e sur la Le foisonnement : augmentation du volu- . totalit de l'emprise du b timent, plus ou me des terres provoqu e par leur d place- moins profonde, selon l'importance de la ment lors des travaux de terrassement. La partie enterr e de la construction. g. d blai et remblai terre extraite des fouilles perd sa coh sion La fouille en rigole : tranch e destin e initiale et se fragmente en petits morceaux recevoir les semelles filantes de fonda- ind pendants qui occupent un volume tions. apparent sup rieur au volume de la terre en L'expression fond de fouille d signe le place.

4 Fond horizontal de l'excavation. Le bon sol : couche de terrain r sistant, Le d capage : fouille superficielle effec- plus ou moins profonde, capable de suppor- tu e sur une profondeur de 20 30-cm. ter le poids de la construction. Le nivellement : action d'aplanir le ter- Le terrain naturel : expression utilis e rain. pour d signer la configuration du terrain avant les travaux de terrassement. Le d blai ( ) : ensemble des terres retir es du sol lors des divers travaux de terrassement. Les terres sont soit r utili- s es sur le terrain sous forme de remblais, soit retir es du chantier.

5 G. talus . - 17 - La maison de A Z. LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS . Les FONDATIONS . La fondation : terme employ le plus souvent au pluriel pour d signer l'ensemble des ouvrages enterr s sur lesquels repose une construction. Les FONDATIONS assurent la stabilit du b timent. Elles transmettent au sol le poids total de l'ouvrage en le r par- tissant de mani re garantir une assise .. parfaite. On distingue deux principaux types de FONDATIONS selon la profondeur laquelle elles se situent : Les FONDATIONS superficielles appel es aussi FONDATIONS ordinaires : elles sont utilis es quand le bon sol est proche de g.

6 Semelle filante non arm e la surface. Ce type de fondation com- prend les semelles, les longrines et les plots. Les FONDATIONS profondes : syst mes de FONDATIONS par puits ou par pieux employ s quand le bon sol est situ en profondeur. La semelle : l ment de fondation en b ton arm ou non. Il existe plusieurs types de semelles : La semelle filante ou semelle continue ( ) : elle est situ e sous tous . les murs porteurs. Elle peut tre renfor- c e par des armatures si les charges . qu'elle re oit sont importantes. La semelle redans ( ) : ensemble de semelles filantes d cal es en hauteur.

7 Ce type de semelle est utilis sur les ter- g. semelle filante arm e rains en pente. La semelle isol e ou semelle ponc- tuelle ( ) : elle est plac e sous un poteau.. g. semelle filante fortemment arm e . La maison de A Z - 18 - LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS . Le b ton de propret ( ) : cou- che de b ton maigre (faiblement dos en ciment) mis en place au fond de la fouille et destin , une fois durci, prot ger le b ton des semelles de FONDATIONS des risques de souillures occasionn es par des mati res terreuses et v g tales.. Le soubassement : portion de mur b tie . sur les semelles de FONDATIONS et r alis e en b ton banch ou en blocs de b ton de gravillons.

8 Le soubassement est totalement ou partiellement enterr .. Le plot ou le d de fondation ( ) : bloc de b ton parall l pip dique non arm . g. semelle redans ou peu arm sur lequel reposent les extr - . mit s des longrines. Le plot transmet au sol de fondation le poids de la construction support par les longrines. La longrine : poutre pr fabriqu e en b ton arm ou en b ton pr contraint pla- c e sous un mur porteur et prenant appui sur des plots. On distingue deux types de longrines : La longrine de rive tablie sous les murs de fa ade ( ). Elle est munie d'une partie saillante appel e becquet.

9 G. semelle isol e sous poteau .. g. plot en b ton g.. longrine de rive . - 19 - La maison de A Z. LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS . La longrine interm diaire tablie sous les murs de refend ( ). Le principe de FONDATIONS par plots et lon- grines simplifie les travaux de terrassement limit s l'ex cution des fouilles isol es pour les plots et r duit les temps d'ex cution par l'emploi d' l ments pr fabriqu s ( et ). Le radier : syst me de fondation consti- tu d'une dalle paisse en b ton arm , r a- lis sous l'ensemble de la construction. Ce type d'ouvrage, peu utilis en maison indi- viduelle, est r serv aux sols instables.

10 G. longrine interm diaire L'arase tanche : ouvrage horizontal de faible paisseur, r alis au mortier hydro- fig. longrine interm diaire fuge au niveau du soubassement et destin . emp cher les eaux infiltr es de remonter par capillarit dans les murs en l vation. Le puits : fondation profonde (jusqu' 6. m tres environ) de forme parall l pip di- que ou cylindrique, de 1 m tre de diam - tre environ, g n ralement en gros b ton, employ e lorsque le sol r sistant est loin de la surface. Le pieu : fondation sp ciale constitu e d'un l ment de grande longueur, de forme g n ralement cylindrique, en m tal ou en g.


Related search queries