Example: confidence

Manuel du contrôle statistique de la qualité - fr …

WESTERN ELECTRIC. Manuel du contr le statistique de la qualit . Jean-Marie Gogue 2012. 2. Contr le statistique de la Qualit . Pr face du traducteur Le Manuel de Western Electric, Statistical Quality Control Handbook, est l'un des trois ouvrages recommand s par Deming tous ceux qui veulent am liorer leur connaissance du concept de variation1. Les deux autres sont de Shewhart. Le contr le statistique de la qualit est apparu aux Etats-Unis en 1924 dans l'usine Hawthorne de Western Electric, pr s de Chicago. Le site employait 46 000 personnes et produisait dix millions de postes t l phoniques par an, ce qui tait certainement l'une des plus grandes fabrications de s rie au monde.

Contrôle Statistique de la Qualité 3 Préface du traducteur Le manuel de Western Electric, Statistical Quality Control Handbook, est l’un des trois ouvrages recommandés par Deming à tous ceux qui veulent améliorer leur connaissance du

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of Manuel du contrôle statistique de la qualité - fr …

1 WESTERN ELECTRIC. Manuel du contr le statistique de la qualit . Jean-Marie Gogue 2012. 2. Contr le statistique de la Qualit . Pr face du traducteur Le Manuel de Western Electric, Statistical Quality Control Handbook, est l'un des trois ouvrages recommand s par Deming tous ceux qui veulent am liorer leur connaissance du concept de variation1. Les deux autres sont de Shewhart. Le contr le statistique de la qualit est apparu aux Etats-Unis en 1924 dans l'usine Hawthorne de Western Electric, pr s de Chicago. Le site employait 46 000 personnes et produisait dix millions de postes t l phoniques par an, ce qui tait certainement l'une des plus grandes fabrications de s rie au monde.

2 De nouveaux produits taient mis au point, la production augmentait r guli rement et l'usine devait fournir un mat riel de bonne qualit . pour un prix acceptable. Or les d fauts se multipliaient. Pour faire face la situation, la direction technique des Bell Telephone Laboratories, centre de recherches du groupe AT&T, dont Western Electric tait une filiale, cr a un d partement d'assurance qualit dont le but tait d'optimiser la production en veillant satisfaire les besoins des consommateurs. Ce d partement rassemblait de jeunes chercheurs issus des meilleures universit s am ricaines, parmi lesquels le Dr.

3 Walter Shewhart qui fut charg du probl me de l'interpr tation des mesures des caract ristiques de la qualit en production. En 1931, apr s des essais concluants, il a fait conna tre les r sultats de ses travaux dans un premier ouvrage2 qui sert encore de r f rence de nombreux articles sur la qualit . Les op rations de contr le qui taient pratiqu es jusqu'alors dans l'usine donnaient des r sultats m diocres parce qu'elles emp chaient tout travail d' quipe. Shewhart a tr s vite compris que le contr le d'un produit n cessite la collaboration de plusieurs personnes . diff rents postes de responsabilit s.

4 Mais il fallait d'abord trouver une nouvelle d finition au concept de contr le. On dit qu'un ph nom ne est sous contr le, crit-il, lorsque, en utilisant l'exp rience du pass , on peut pr voir, entre certaines limites, de quelle fa on il variera dans l'avenir. Le probl me n' tait donc plus de trouver et de corriger les d fauts sur un produit fini, ce qui tait le travail d'un contr leur , mais de faire en sorte que les caract ristiques de la qualit soient stables avec des variations aussi faibles que possible. Pour obtenir ce r sultat, il a mis au point un nouvel outil : le graphique de contr le.

5 Le second ouvrage de Shewhart3 est paru en 1939 sous la forme de quatre conf rences donn es l'Ecole sup rieure du minist re de l'Agriculture. Il y expose longuement le r le de chaque membre de l'entreprise dans le processus d'am lioration de la qualit . Quand les Etats-Unis sont entr s en guerre contre le Japon en d cembre 1941, Deming a propos au minist re de la D fense d'organiser des stages l'universit de Stanford pour enseigner les m thodes de Shewhart aux ing nieurs et cadres des usines d'armement. Les cours ont commenc en 1942 et plusieurs milliers de personnes ont t form es au contr le statistique de la qualit.

6 En 1947, Shewhart et quelques-uns de ses coll gues ont fond . l'American Society for Quality Control (ASQC), une association destin e rassembler ces nouveaux sp cialistes. En 2012, maintenant nomm e American Society for Quality (ASQ), elle est toujours active ; son si ge est Milwaukee, Wisconsin. 1. W. Edwards Deming Out of the Crisis, MIT Press Cambridge 1986, page 369. 2. Walter A. Shewhart, Economic Control of Quality of Manufactured Product, Van Nostrand 1931. 3. Walter A. Shewhart, Statistical Method from the Viewpoint of Quality Control, Department of Agriculture.

7 Washington DC. 1939. Traduction fran aise : Les fondements de la ma trise de la qualit , Economica Paris 1989. 3. Les m thodes de Shewhart sont arriv es en France plus tardivement. En 1952, le Commissariat G n ral la Productivit avait envoy une mission aux Etats-Unis. Un membre de la mission, Ren Cav , ing nieur en chef du Corps de l'Armement, a particip au congr s annuel de l'ASQC o il a d couvert ces m thodes, qui taient alors inconnues en France. A. son retour, il a crit un ouvrage4 qui les a fait conna tre, mais il n'avait pas compris que le principe du control chart est d'induire une recherche de causes.

8 C'est pourquoi il a pr sent des m thodes qui ne pouvaient pas conduire la stabilit du processus de production, demand e par Shewhart. Et comme en plus il ne parlait pas bien anglais, il a traduit ce terme par carte de contr le5 . Son livre contenait de regrettables erreurs qui persistent encore aujourd'hui, mais il faut lui reconna tre le m rite d'avoir lanc un mouvement qui conduira en 1957 la fondation de l'Association Fran aise pour le Contr le de la Qualit (AFCIQ). Les m thodes de Shewhart sont arriv es au Japon en 1950 lorsque Deming a donn des conf rences Tokyo devant un auditoire de directeurs g n raux.

9 Il leur a expliqu . l'importance des m thodes statistiques comme outil de management et mis l'accent sur la n cessit de les appliquer tout au long de la cha ne industrielle. Il r pondait une invitation de la Japanese Union of Scientists and Engineers (JUSE), association fond e en 1947 dont le but tait de participer la reconstruction de l'industrie japonaise par l' tude des techniques et des m thodes de management. Ce Manuel a t publi en 1956 par Western Electric pour un usage interne. Il n'a pas t . mis en vente en librairie, mais on pouvait se le procurer aupr s de la direction du personnel de la compagnie.

10 Il a t r dit dix fois jusqu'en 1985, et c'est en 1987 que j'ai achet un exemplaire de la derni re dition dont on trouvera ici la traduction. La compagnie Western Electric n'existe plus depuis 1985, car la Commission f d rale des communications, sous la pr sidence de Ronald Reagan, avait ordonn le d mant lement du groupe AT&T. C'est donc . l'adresse indiqu e par Deming ses lecteurs, le service commercial de AT&T Technologies . Indianapolis, que je l'ai command . Le livre est maintenant introuvable, sauf chez quelques bouquinistes. La soci t am ricaine qui me l'a vendu a disparu son tour en 1995.


Related search queries