Example: confidence

Prestataires logistiques l’horizon s’élargit

Pour vos appels d'offre Apparemment, le contexte de ralentissement conomique mondial n'a pas alt r la capacit des Prestataires logistiques innover, proposer des services qui vont au-del . des prestations de r ception, stockage, pr paration de commandes et exp dition. Bien au contraire. Il semble m me que la course la valeur ajout e n'ait jamais t aussi intense, l'heure o la grande distribution cherche r duire ses stocks, o les clients recherchent de plus en plus des solutions d'externalisation capables de r duire l'ensemble des co ts de leur Supply Chain, et o le secteur du e-commerce peut constituer un relais de croissance.

MAI 2009 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE - N°34 33 de fournisseurs, d’optimiser le trans-port amont, etc. Cela commence furieu sement à ressembler aux

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of Prestataires logistiques l’horizon s’élargit

1 Pour vos appels d'offre Apparemment, le contexte de ralentissement conomique mondial n'a pas alt r la capacit des Prestataires logistiques innover, proposer des services qui vont au-del . des prestations de r ception, stockage, pr paration de commandes et exp dition. Bien au contraire. Il semble m me que la course la valeur ajout e n'ait jamais t aussi intense, l'heure o la grande distribution cherche r duire ses stocks, o les clients recherchent de plus en plus des solutions d'externalisation capables de r duire l'ensemble des co ts de leur Supply Chain, et o le secteur du e-commerce peut constituer un relais de croissance.

2 Grand ou petit, r gional ou international, chaque prestataire largit peu peu son offre pour r pondre ces nouveaux enjeux. Ce panorama, agr ment d'un classement des 100 premiers Prestataires logistiques fran ais, tente de faire le point sur les tendances de l'ann e 2009. Prestataires logistiques 32. l'horizon s' largit Staci T out de suite les grands mots. Certains n'h sitent pas employer le terme de nouvelle g n ration pour d crire des prestations logistiques qui sortent de l'ordinaire en proposant la gestion mutualis e des approvisionnements. Ce service, jusque-l un peu futuriste, sera tr s prochainement propos par plusieurs Prestataires , dans les centres N 34 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2009.

3 De consolidation et de collaboration que met en place la grande distribu- tion (voir article sur Carrefour dans ce num ro, page 22). Il ne s'agit plus seulement de g rer les flux physiques entre les quatre murs de l'entrep t, mais galement d'arbitrer au niveau des flux d'informations, de devenir un approvisionneur pour un ensemble Codimas FDB Logistique Eurodep de fournisseurs, d'optimiser le trans- la mani re la plus efficace possible d marche ne date pas d'hier. Mais port amont, etc. Cela commence les derniers gisements d' conomies. il est int ressant d'observer que furieusement ressembler aux C'est ce qui ressort des interviews de d'autres, comme DHL Exel Supply fameux 4PL (4th Party Logistic Pro- Nathalie Fabbe-Costes et Patrick Chain par exemple, l' rigent d sor- vider) dont on nous annonce l'av ne- P pin que nous vous proposons dans mais en objectif, avec la volont de ment depuis presque dix ans.

4 A la dif- g n raliser les sites multi clients. f rence pr s que les Prestataires logis- Rien de tel pour mutualiser les co ts tiques semblent aujourd'hui plus fixes, lisser l'activit et r affecter les d termin s que jamais en proposer ressources d'un compte l'autre en davantage en faisant r ellement vo- fonction de la variabilit des volumes. luer leur offre. Autre tendance r cente, des grands de la logistique s'int ressent des sec- La mutualisation teurs nouveaux pour eux, comme le des moyens devient la norme e-commerce (voir page 43). Le contexte de ralentissement co- nomique, conjugu la prise de Inverser la tendance conscience des enjeux du d veloppe- des contrats courts ment durable, n'est sans doute pas Les clients ont de plus en plus de 33.

5 Tranger ces volutions. Au final, Egbert mal donner des pr visions en Maagd, Wincanton l'objectif est de packager une solution DG Europe termes de volumes, la hausse globale pour optimiser l'ensemble de l'Ouest comme la baisse. Les pics et les de Wincanton des co ts de la Supply Chain. Len- creux interviennent des moments tement mais s rement, chacun met en la suite de ce dossier (voir pages 35 inexplicables , note Egbert Maagd, place diff rentes briques : conception 38). Parall lement, les Prestataires DG Europe de l'Ouest de Wincanton. du sch ma logistique, pilotage des adaptent leurs strat gies la d crois- La demande de flexibilit dans les flux de transport, gestion des appro- sance des volumes et la demande contrats, sur les moyens fixes mis visionnements, engagements sur la de flexibilit.

6 La mutualisation des en uvre en termes de m2 ou r duction des stocks. Du coup, la entrep ts et des moyens deviendrait d' quipes n'a jamais t aussi forte. relation client-prestataire a tout int - presque la norme. Pour certains Ni d'ailleurs la volont de ren gocier r t se renforcer pour rechercher de comme FM Logistic ou CEPL, la les accords existants. Nous faisons Denjean CEPL Caillot FM Logistic MAI 2009 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE - N 34. Pour vos appels d'offre Gefa SCP Tessi Orium en sorte d'avoir une assurance de voir les dur es de contrat se prolon- Groupe Malherbe, Michaud Logis- volume minimal traiter, mais cer- ger.

7 Les contrats de trois ans qui tique, Salesky, Gols ou Dimotrans), tains clients voudraient s'affranchir taient devenus la r gle vont voluer ou bien par choix d lib r de la part de ces contraintes, rediscuter des plut t vers les six ans, pr voit Egbert du prestataire de ne pas figurer dans minimas de nombre de commandes , Maagd. Aujourd'hui, il y a encore ce tableau. C'est le cas de plusieurs explique pour sa part Gilles Moutel, assez de parc immobilier existant dis- petites soci t s r gionales, mais aussi Directeur g n ral d'Heppner. Pour ponible. Mais d s qu'il faut faire de la Direction de la communication att nuer ce d bat sur les prix, les pres- appel des investisseurs, il est diffi- d'un grand de la logistique euro- tataires n'ont d'autre choix que de cile d'en trouver un qui veuille s'en- p enne, en l'occurrence le groupe proposer toujours plus de valeur ajou- gager sur des p riodes inf rieures belge Katoen Natie pr sent notam- t e : Reverse Logistics, co-manufac- six, voire neuf ans , ajoute-t-il pour ment au Havre et Marseille.

8 Dans le turing, co-packing, logistique in situ. tayer sa th se. tableau, nous vous indiquons gale- D'autres misent sur le savoir-faire ment un certain nombre de renseigne- technologique, souvent sous la forme Un classement ments relatifs l'activit logistique de partenariats avec des int grateurs, des 100 principaux acteurs du prestataire (nombre d'entrep ts, comme notamment DHL, ou plus A la fin de ce dossier consacr aux effectifs, secteurs dominants, princi- r cemment MGF Logistique, dans le tendances 2009 de la prestation logis- pales r f rences, etc.) qui peuvent 34 domaine de la RFID.

9 Reste que la tique en France, nous vous proposons tre utiles dans le cadre de vos appels tentation des industriels de r duire les un grand panorama des 100 princi- d'offres. L'int gralit des fiches pres- dur es de contrats avec leurs presta- paux acteurs du march . Un classe- tataires recueillies lors de notre taires logistiques , courante depuis ment par chiffre d'affaires logistique enqu te, qui fait le point sur le type de quelques ann es, n'est pas toujours France que nous avons voulu le plus prestations propos es, sera publi e propice aux initiatives innovantes, qui exhaustif possible, m me si certains prochainement sur notre site web doivent tre amorties sur des p riodes noms en sont encore absents, soit par plus longues.

10 Cela n'emp che pas manque de temps et de ressources L'occasion de se rendre compte que certains logisticiens de pronostiquer disponibles pour r pondre au ques- l'offre reste en constante volution. un renversement de tendance. Dans tionnaire que nous leur avons envoy s M me si la visibilit n'est pas bonne, les mois venir, je pense que l'on va (notamment Deret Logistique, l'horizon s' largit. JLR. Norbert Dentressangle Alain UPS Le Calvez N 34 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2009. Nathalie Fabbe-Costes, Cret-Log : La mutualisation est une tendance bien r elle . La solution se trouvera ensemble, sans trop tirer la couverture soi.)


Related search queries