Example: biology

PROTHESES FIXEES PROVISOIRES - aecdr.net

Amaury et Aliz e 15. 09. 2017. Herv PLARD UE2-EC3 : proth se fix e PROTHESES FIXEES PROVISOIRES . I. Introduction Les proth ses fix es PROVISOIRES assurent la temporisation pendant les diff rentes phases de traitement depuis la pr paration de la dent jusqu' la mise en place d'une proth se d'usage. On les divise en - PROVISOIRES imm diates faites au fauteuil par le dentiste sans tape de laboratoire. - PROVISOIRES temporaires avec tapes de laboratoire, elles sont plus complexes r aliser et sont mises en place parfois pour un temps plus long. Cas clinique : 36 avec traitement endodontique, mise en place d'un inlay core. Proth se provisoire imm diate r alis e au fauteuil. Le patient repart avec la provisoire, pendant ce temps on garde avec les empreintes et on conduit les tapes de laboratoire puis pose de couronne m tallique.

3 Il faut mettre suffisamment de poudre pas trop ni trop peu - si trop liquide la résine coule = bulles - si trop dense pas le temps de mettre en place et pas bien adapté

Information

Domain:

Source:

Link to this page:

Please notify us if you found a problem with this document:

Other abuse

Transcription of PROTHESES FIXEES PROVISOIRES - aecdr.net

1 Amaury et Aliz e 15. 09. 2017. Herv PLARD UE2-EC3 : proth se fix e PROTHESES FIXEES PROVISOIRES . I. Introduction Les proth ses fix es PROVISOIRES assurent la temporisation pendant les diff rentes phases de traitement depuis la pr paration de la dent jusqu' la mise en place d'une proth se d'usage. On les divise en - PROVISOIRES imm diates faites au fauteuil par le dentiste sans tape de laboratoire. - PROVISOIRES temporaires avec tapes de laboratoire, elles sont plus complexes r aliser et sont mises en place parfois pour un temps plus long. Cas clinique : 36 avec traitement endodontique, mise en place d'un inlay core. Proth se provisoire imm diate r alis e au fauteuil. Le patient repart avec la provisoire, pendant ce temps on garde avec les empreintes et on conduit les tapes de laboratoire puis pose de couronne m tallique.

2 La proth se imm diate ressemble beaucoup la d finitive en thermes d'occlusion, d'anatomie. II. Types de proth ses PROVISOIRES A. Proth ses PROVISOIRES imm diates Elles sont labor es au cours de la s ance, pendant qu'on pr pare la dent (extemporan ment). Elles restent en bouche pour une courte p riode et sont remplac es rapidement. Elles servent - prot ger la dent : pour viter les sensibilit s sur dent vivante - permettre la cicatrisation du parodonte ( vite le bourrage alimentaire). - bloquer les rapports inter-arcade : vite ph nom ne de d gression des dents (parfois les gens perdent la provisoire, quelques mois plus tard la dent a boug ). B. Proth ses PROVISOIRES temporaires Elles sont consacr es des cas plus compliqu s.

3 Cas clinique : patiente qui a un probl me d' rosion, ancienne anorexique et cause des vomissements elle a us ses dents. 1. Ce type de proth se est issu d'un projet proth tique et du wax up diagnostic. Etape de laboratoire par le proth siste ce qui am liore les qualit s m caniques et esth tiques. R alisation en d but de traitement pour permettre la temporisation pendant une dur e tendue. Ces proth ses temporaires sont plus complexes, plus jolies, plus solides mais trop difficiles faire au cabinet de mani re extemporan e. Elles permettent de r tablir la biologie, la fonction et l'esth tique, ainsi que de r aliser des traitements endodontiques, parodontaux, chirurgicaux, implantaires ou occlusaux. C'est un guide, prototype qui permet de pr figurer le r sultat final.

4 III. Objectifs des proth ses PROVISOIRES Protection am laire dentinaire et pulpaire contre les agressions bact riennes et thermiques. Stabilit : la dent pr par e ne doit pas se d placer ( viter notamment gression pilier) et assurer, r tablir la fonction occlusale optimis es permettant un confort masticatoire. Il faut se mettre au plus proche de la stabilit occlusale. Hygi ne ais e (passage de brossettes, du fil = points de contact). La finition doit tre impeccable sinon apparition de rugosit s compliqu es nettoyer. Remplacement des dents absentes (interm diaires de bridges) et remplacer les restaurations ou proth ses inadapt es. Correction de la position des dents, am liorer l'esth tique, faciliter les traitements associ s (chirurgie, implantologie, endodontie, parodontologie, ODF).

5 Pr server et conditionner le parodonte marginal. Sert de prototype aux proth ses d finitives : fonctionnel, esth tique, m canique. Objectifs de mise en uvre : r alisation facile, rapide, stable dans le temps, permettre des modifications faciles, cout faible, esth tique. IV. Mat riaux On distingue deux grandes familles - Les r sines m thacrylates ch mopolym risables ou photopolym risables - Les r sines composites ch mopolym risables ou photopolym risables A. R sines m thacrylates ch mopolym risables On m lange poudre + liquide (comme en TP). La poudre est verse et m lang e dans le liquide afin d'obtenir la consistance de r sine souhait e. La r action de prise est exothermique et provoque une contraction de prise accompagn e d'un relargage de monom re libre.

6 Inconv nient : l'exothermie cr e (+70 C) et le monom re lib r peuvent tre agressifs pour la pulpe et/ou le parodonte. Des pr cautions doivent s'appliquer lors de l'utilisation de ces r sines sur des dents vivantes et des parodontes fragiles. Elle peut tre all rgene pour le patient. Risque de n crose ou pulpite. 2. Il faut mettre suffisamment de poudre pas trop ni trop peu - si trop liquide la r sine coule = bulles - si trop dense pas le temps de mettre en place et pas bien adapt . On peut isoler la dent, couche hybride puis isolation avec de la vaseline, on met la r sine provisoire et juste avant la fin on place de l'eau sur la provisoire et on remet le minitray en place. La gencive supporte plus de 70 C mais pour les tissus dentaires a peut poser probl me.

7 Contraction de prise de 0,5% peu pr s et on peu ne plus remettre la provisoire sur son support si on l'enl ve trop t t. La prise doit se faire sur le support dentaire. Avantages : simplicit d'utilisation, rebasage facile, solidit et bon tat de surface et faible cout (relativement pour un produit dentaire = 400 euros le kilo). 2 types de r sine - polym thylm tacrylates : PMMA meilleure long vit et meilleure r sistance l'abrasion - polym tacrylates d' thyle : PEMA avec exothermie et contraction de prise moins importante B. R sines m thacrylates photopolym risables On ajoute un photoinitiateur (camphoroquinone). Exothermie et relarguage de monom res moins importants. Id al pour la r alisation de petites corrections (comblement d'un manque et point de contact).

8 C. R sines composites ch mopolym risables R sines bis acryliques ou bis acryl (bis GMA ou TDMA). Se pr sentent sous forme de cartouches avec embouts m langeurs. Avantages : simples et ergonomiques, la consistance est d j . pr d finie par l'autom lange et le produit sort directement ni trop fluide ni trop visqueux. Faible exothermie, bonne stabilit dimensionnelle et d sinsertion facile. Inconv nients : rebasage ajout difficile et co t important. 3. D. R capitulatif MATERIAUX AVANTAGES INCONVENIENTS INDICATIONS. Restaurations unitaires Exothermie, contraction Bon tat de surface, ou plurales avec R sines m thacrylates de pirse, relargage de solidit , ajouts - attention particuli re ch mopolym risables monom re, d tourage rebasage facile, co t aux dents vivantes et et finitions longs aux parodontes fragiles Ajout de r sine ponctuel Facilit de manipulation R sines m thacrylates N cessite d' tre (limite cervicale, point pour r aliser des ajouts photopolym risables photopolym ris de contact)

9 , ponctuels modification de forme Restaurations unitaires Ergonomie, stabilit Difficult s importantes ou plurales ne R sine composites dimensionnelle, bonne pour rebaser - r aliser n cessitant pas de ch mopolym risables tat de surface, rapidit des modifications de modifications de mise en oeuvre forme, co t facettes V. Assemblage Il faut des ciments de scellement PROVISOIRES qui assurent l' tanch it (pas de bact ries), am liorent la r tention m canique et calment les agressions pulpaires. La pr paration initiale est tr s importante : le ciment n'a pas vraiment d'objectif de r tention mais d' tanch it donc si la pr paration n'est pas r tentive le ciment ne peut pas compenser. Il y a 3 types de ciments - oxydes de zinc eug nol : Temp Bond kerr - oxyde de zinc sans eug nol : Temp Bond NE.

10 - ciment base de r sine acrylique : Telio CS Link A. Ciment oxyde de zinc eug nol Temp Bond Avantage : c'est un s datif pulpaire. Indication sur les dents vivantes pour calmer ou pr venir une irritation pulpaire. Inconv nient : il inhibe les polym res de collage. Si on veut rebaser la provisoire ou coller un composite on aura une inhibition de la polym risation et le composite va mal se coller. Dans ce cas on utilise des ciments oxyde de zinc non eug nol s. C'est aussi un ciment opaque peu esthtique. 4. B. Ciment oxyde de zinc sans eug nol Temp Bond NE. C'est le plus utilis car il vite les probl mes d'inhibition des polym res de collage. Inconv nient : ciment opaque peu esth tique qui peut poser probl me quand on a des PROVISOIRES de faible paisseur : couche blanch tre sous provisoire.


Related search queries